BRAD CHILD

BRAD CHILD

D’où viens-tu et où vis-tu à présent ?
Je viens de Sydney en Australie. Je vis dans une petite ville qui se trouve à 250km à l’est de Sydney.
Comment t’es-tu mis au jazz ?
Je me suis mis au jazz grâce à ma tante June qui a vécu à la Nouvelle Orléans. Elle m’a donné quelques disques qu’elle avait ramené de là-bas et m’a fait des compilations sur cassettes comme le ‘’Concert de Duke Ellington à Newport’’ et ‘’Le Jazz pour ceux qui détestent le jazz’’.
Avec qui joues-tu en ce moment ?
Ces derniers temps, j’accompagne des danses swing en Australie et je participe à des festivals en Europe avec d’autres musiciens. Je joue beaucoup avec le groupe australien Swingrocket (cette année dans le Sancy), et en 2017 j’ai enregistré un joli CD avec La Section Rythmique.

Comment est-ce de jouer en Europe ?
J’adore jouer en Europe car le public connaît bien l’histoire du Jazz, surtout en France. Nulle part ailleurs on est venu me dire à un concert : ‘’Hey, j’ai l’impression d’entendre Ben Webster et Arnett Cobb !’’
Avais-tu déjà entendu parler du Sancy Snow Jazz et qu’attends-tu du festival ?
Cela fait un bon moment que j’ai envie de participer au Sancy Snow Jazz. Le style de votre festival me correspond totalement et le fait de jouer notre musique jazz dans le froid et la neige, dans les magnifiques montagnes françaises, est un rêve devenu réalité. Il fait trop chaud en Australie au mois de février. J’adore le froid !

International Tenor Sax Summit
- Lundi 12 février
21h00 - Soirée de gala - Salle de spectacles - Casino du Mont-Dore

Swingrocket
- Dimanche 11 février
15h00 - Salle des fêtes de Laqueuille
20h00 - Salle des fêtes de Murol
- Lundi 12 février
16h00 - Brasserie du Soleil au Mont-Dore
- Mardi 13 février
16h00 - Café de la Plage à La Bourboule
21h00 - CaZino de Saint Nectaire